La Prime Air Bois

La Prime Air Bois est doublée !

 Le conseil communautaire du 15 octobre 2018 a voté de nouveaux montants pour la Prime Air Bois. Le coup de pouce financier s'élève désormais à 1600€ majoré à 2000€ selon conditions de ressources. Le Grésivaudan renforce cette prime pour inviter les habitants, notamment les foyers modestes, à agir sur la qualité de l'air en remplaçant leur vieil appareil de chauffage au bois non performant et polluant.

 Une prime pour renouveler votre appareil de chauffage !

La qualité de l’air est aujourd’hui, plus que jamais, un enjeu de santé publique. Dans l’"Y" grenoblois, les seuils réglementaires et sanitaires concernant la pollution aux particules fines (PM10) sont dépassés de manière récurrente conduisant les collectivités territoriales à se mobiliser.

Suite au Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA), Le Grésivaudan, la Métropole grenobloise et le Pays Voironnais ont lancé conjointement une Prime Air Bois pour aider les particuliers à renouveler leurs appareils de chauffage au bois peu performants et très polluants.

D'ici 5 ans, un tiers des équipements actuels est visé soit 2750 appareils antérieurs à 2002 ou fonctionnant à foyer ouvert installés dans les résidences principales.

L'objectif est de réduire de 29% les émissions de particules liées au chauffage bois et de 18% la totalité des émissions de particules fines (PM10) sur son territoire d’ici 2020.

> Près de 900 dossiers ont déjà été déposés sur le territoire depuis sa mise en place !
Bientôt le vôtre ?    Téléchargez le dossier de demande de prime

 
> Pratique
Consultez la liste des professionnels engagés à nos côtés (installateurs, ramoneurs, fournisseurs bois-énergie)

> Pour aller plus loin
Consultez la charte d'engagement pour la qualité de l'air

> Les ateliers bonnes pratiques

Consultez le programme

Sous quelles conditions ?

La Prime Air Bois  est financée par la communauté de communes et l'ADEME.Elle est cumulable avec le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et l’éco-prêt à taux zéro. En revanche, la prime est non cumulable avec les certificats d'économies d'énergie.

Pour en bénéficier, votre appareil actuel doit être antérieur à 2002 ou à foyer ouvert. L’appareil de remplacement doit atteindre les performances garanties par le label Flamme Verte 7 étoiles ou être inscrit sur le registre des appareils équivalents (liste disponible sur le site web de l'Ademe) et être installé par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).
Merci de consulter le dossier de demande de la prime pour prendre connaissance de l'ensemble des critères d'éligilité.

Vous souhaitez plus d'information ?

Contacter l’AGEDEN au 04 76 23 53 50

La Prime Air Bois en vidéos

 

Témoignage - Sophie Pruvot, qui habite à Crolles, nous parle de la Prime Air Bois, dont elle a bénéficié.

Chauffage au bois: Les bonnes pratiques

On ne brûle pas n'importe quoi !

On ne peut pas tout brûler dans une cheminée. Un bon combustible chauffe mieux et pollue moins.
Ça se brûle :
- Du bois de feuillu dense, sec, stocké dans un abri ventilé et isolé du sol
- Les bûches, plaquettes ou granulés porteurs de labels ou de marques de qualité

Ça ne se brûle pas mais se dépose en déchetterie :
- Le bois souillé, peint vernis
- Le bois humide

Astuces :
- Le bois sec est grisé en bout
- Utilisez des bûches qui ont peu d'écorce

A noter :
- Sensibles à l'humidité, les plaquettes et granules doivent être stockés dans un endroit étanche à l'eau et à l'air

 Faire un bon feu

Oubliez tout ce qu'on vous a appris sur la technique d'allumage du feu. Pour réduire les émissions de particules fines on allume le feu par le haut ! Cliquez ici pour en savoir plus
Explications :
- On ouvre toutes les arrivées d'air de l'appareil
- On place les bûches puis le petit bois par-dessus
- On dépose sur le tout un allume feu (sans produit pétrolier) puis des petits morceaux de résineux secs
- On allume le feu et on ferme la porte
Bon à savoir :
- Un appareil à bois doit fonctionner à plein régime pour avoir un bon rendement
- Avoir des braises en fin de nuit est généralement un gage de mauvaise combustion

A noter : La clé c'est le tirage !
La vitre s'encrasse rapidement, la flamme vivote et une épaisse fumée se dégage ? Le tirage est insuffisant. Le bois brûle trop vite, la flamme tend vers le blanc l'appareil monte trop en température ? Le tirage est trop élevé.
Dans les deux cas vérifiez la notice de votre appareil, reportez-vous aux préconisations de votre installateur ou contacter l'Espace Info Energie au 04 76 14 00 10.

Bien entretenir son appareil

 Un appareil bien entretenu c’est un appareil qui fonctionnera mieux et plus longtemps. C’est aussi une garantie pour votre sécurité.

• Vous disposez d’un insert/foyer fermé/poêle à bûche:

- Videz fréquemment le cendrier

- Nettoyez régulièrement la vitre

- Faites réaliser l’entretien annuel par un professionnel

 • Vous disposez d’un poêle à granules

- Videz régulièrement le cendrier

- Vérifiez régulièrement le niveau de combustible

- Faites réaliser l’entretien annuel par un professionnel

Astuce :

- Nettoyez la vitre de votre appareil avec un chiffon humide et de la cendre

 A savoir :

- Faites réaliser 2 ramonages par an dont 1 en période de chauffe.

Retour en haut