Budget

Budget 2023: Maîtrise et ambitions

205 M€, c'est le budget primitif global du Grésivaudan. Si la collectivité doit elle aussi faire face à l'inflation, sa gestion maîtrisée des coûts de fonctionnement et ce sans altération des services rendus au public, lui permet de poursuivre ses investissements structurants et ambitieux.

Un budget, comment ça marche ?

Le budget de la communauté de communes fonctionne sur les mêmes bases que le budget des ménages et avec le même objectif : trouver le juste équilibre entre les dépenses et les recettes.

Schéma comparatif collectivité - foyerVoir l'image en grand

Les ressources

Pacte financier et fiscal, une première!

La communauté de communes a souhaité partager encore davantage le fruit du développement du territoire au profit des communes. À l'issue d'un long travail de concertation notamment au sein de la commission des finances, ce pacte financier et fiscal se traduit par une augmentation significa­tive de l'enveloppe de la dotation de soli­darité communautaire (DSC). Il permet de clarifier les conditions d'attribution des différents fonds de concours et vient compléter les dispositifs de soutien déjà existants avec trois nouveautés: l'aide aux petites communes qui est doréna­vant ancrée chaque année en sus des aides départementales, l'aide aux inves­tissements supra-communaux qui cible des projets dépassant les frontières administratives d'une seule commune et la création d'une cellule d'appui tech­nique aux communes qui proposera un service d'ingénierie et d'expertise dont ne disposent pas en interne les petites communes.

Actualisation du PPI

Document de prospection, le Plan Pluriannuel d’Investissement est aussi un document de pilotage annuel, par nature évolutif. À l'occasion du vote du budget, le PPI a été actualisé au vu des réalisations effec­tuées en 2022 (multiaccueils à Allevard et Les Adrets, rénovation énergétique du gymnase de Saint-Ismier, finalisation des travaux du musée d'Allevard-les-Bains, 2 nouveaux réservoirs d'eau potable, 20 projets sur 11 communes de moins de 1500 habitants aidées dans le cadre du fonds de solidarité ...). Pour 2023, la priorité sera mise sur des opérations d'entretien et de rénovation thermique des bâtiments. Un diagnostic global de tous les patrimoines non étudiés sera établi au premier semestre 2023. L'objectif: définir un schéma directeur énergétique sur les patrimoines commu­nautaires les plus énergivores, avec une approche financière précise. Les prochaines réhabilitations thermiques pourraient alors être les suivantes: le boulodrome à Villard-Bonnot, les gymnases Pierre Aiguille au Touvet, Frison Roche à Villard­Bonnot et Simone de Beauvoir à Crolles et la pépinière d'entreprises Eurékalp à Saint-Vincent-de-Mercuze.

Budget total du Grésivaudan

 

 

 

 

 

 

Une dotation de solidarité multipliée par 4 !

Pour ce qui concerne les critères d'attribution obligatoires, la collectivité vient se conformer au cadre réglementaire, mais elle va encore plus loin en s'imposant des critères facultatifs qui permettent d'adapter la dotation de solidarité à l'hétérogénéité financière constatée sur le territoire de la communauté de com­munes. Toutes les communes du terri­toire pourront donc désormais bénéficier de la dotation. De l'application de ces nouveaux critères, résulte donc une hausse significative du montant total de la dotation de solidarité aux communes qui passe de 1, 7 M€ en 2022 à près de 4 M€ pour 2023. Cette augmentation permet de passer de 14,89€/hab. à 35,74€/hab. soit au-delà de la moyenne nationale. Cette augmen­tation permet de soutenir les petites communes, celles en difficulté financière ou démunies de marges financières et celles soumises à des effets de centra­lité qui supportent des charges pour des communes voisines.

Quelques explications

La bonne santé financière de la communauté de communes, portée notamment par le dynamisme économique actuel du territoire permet à celle-ci de financer les nombreuses politiques publiques menées, avec le souci d'un haut niveau de service, sans augmenter les taux des taxes qu’elle prélève.

Claude Benoit,
Vice-Président en charge des ressources humaines,
de l'égalité entre les femmes et les hommes et des finances