Assainissement : raccordement de Saint-Martin-d'Uriage au système Aquapole

Un important chantier pour préserver la qualité des eaux du Sonnant.

La station de traitement des eaux usées du Sonnant, situé en bordure de la route départementale 524 traite les eaux usées d'une partie des habitants des communes de Vaulnaveys-le-Haut rattachée à Grenoble-Alpes-Métropole (GAM) et de ceux de Saint-Martin-d'Uriage côté communauté de communes Le Grésivaudan.

Cet équipement vétuste a été déclaré non-conforme par les Services de l’État. Suivant les contraintes de site et le peu de capacité d’accueil du cours d’eau du Sonnant, la construction d’une nouvelle station de traitement a été écartée. A cet effet, l’ensemble des eaux usées arrivant sur le site du Sonnant seront prochainement reliés au système d'Aquapole via un collecteur de transit dont le point de raccordement se situe sur la commune de Saint-Martin-d’Hères.

Les études ainsi que la réalisation des travaux sont portées par Grenoble-Alpes-Métropole dans le cadre d’une délégation de maîtrise d’ouvrage, et le coût des travaux est cofinancé par les 2 parties au prorata des abonnés de chacun.

Un chantier en plusieurs phases

Voir l'image en grand

  • Phase 1 : Mise en œuvre du collecteur de transit entre le point de jonction sur le réseau de Grenoble-Alpes-Métropole à Saint-Martin-d’Hères et l’entrée de la Combe de Gières. Cette section pèse 1 M€ HT. Les travaux de pose sont en cours et la fin est attendue en septembre 2024.
  • Phase 2 : Pose du collecteur le long de la Combe de Gières entre la sortie de Gières et la station actuelle du Sonnant.  Ce chantier démarrera à l'automne 2024 pour une durée prévisionnelle de 19 mois pour un montant d'investissement de 2 M€ HT.
    Les travaux nécessiteront la mise en place d’un alternat par feux tricolores déplacé à l’avancement de la zone de travaux.
  • Phase 3 : La station actuelle de traitement des eaux usées sera réhabilitée en bassin de stockage et restitution. Cela permettra en cas de fortes pluies de délester une partie des eaux pour ne pas engorger les réseaux de Grenoble-Alpes-Métropole.
    Ce bassin, dont les travaux devraient s'achever en 2027, aura une capacité de stockage de 2000 m3, pour un coût de 1 M€ HT.

Pour aller plus loin

En parallèle, le Grésivaudan mène un programme de travaux ambitieux de réhabilitation du réseau d’assainissement destiné à rendre étanche les conduites d’eaux usées vétustes de la commune de Saint-Martin-d’Uriage et ainsi supprimer les eaux claires parasites drainées qui surchargent le réseau inutilement.

Le Grésivaudan mène également une mission auprès de 2 structures professionnelles de Saint-Martin-d'Uriage : les thermes et les laboratoires de cosmétiques afin de les accompagner dans leur mise en conformité concernant le rejet des eaux essentielles à leur activité. En effet, ces 2 structures ont des besoins importants d’eau et leur rejet doit être séparé de celui des eaux usées.

La qualité des eaux : une attention particulière sur ce secteur

riviere sonnant smu

Conformément à la demande de la police de l’eau, depuis 2022 Le Grésivaudan procède à des prélèvements et analyses du cour d’eau du Sonnant. Quatre points de prélèvement ont été défini : en amont éloigné (au plus proche de la source), en amont et en aval immédiat de la station de traitement des eaux usées, et enfin en aval éloigné. Ces contrôles ont lieu deux fois par an : au printemps lors de la fonte des neiges et à l'étiage en aout/septembre. Ils permettent de qualifier le bon état du cour d’eau du Sonnant. A l’évidence, une amélioration du cours d’eau est attendue dès la fin des travaux dans la mesure ou les eaux usées seront dirigées vers Grenoble-Alpes-Métropole.