Actualités
 

Vendredi 22 octobre, les élus communautaires se sont réunis en conseil

Date de publication : Mardi 26 octobre 2021

Accompagner le développement économique des leaders industriels du territoire, développer l'éducation artistique et culturelle, maintenir les services publics de proximité, ouverture d'un accueil supplémentaire en Lieu d'Accueil Enfants Parents ,... : retour sur quelques délibérations adoptées lors du conseil communautaire du 22 octobre...

1- Le Grésivaudan investit pour accompagner le développement économique de ses leaders industriels

Le Grésivaudan peut compter sur la présence sur son sol de ST Mircoelectronics et Soitec, deux poids lourds des nouvelles technologies dont le savoir-faire participe au rayonnement et à l’attractivité du territoire. Le secteur de la microélectronique a plus que jamais le vent en poupe et ces deux leaders sont en quête permanente d’innovations. Le dynamisme industriel est bien une réalité sur le territoire. Pourvoyeurs d’emplois et acteurs du développement local, ST Microelectronics et Soitec peuvent donc compter sur le soutien des collectivités, Le Grésivaudan en tête.

Qui dit croissance et développement dit forcément accroissement de leurs besoins en eau, ressources indispensable à leurs activités. Leur approvisionnement est aujourd’hui réalisé par une chaîne d’adduction en eau potable depuis la Romanche, via les captages de Jouchy et Près Grivel, sur le territoire de Grenoble-Alpes Métropole, pour un volume de l’ordre de 6 millions de m3/an.  Dans ce contexte, Grenoble-Alpes Métropole et Le Grésivaudan ont partagé leurs réflexions pour définir, dans un souci commun de développement du territoire, les optimisations et restructurations à réaliser, permettant de répondre aux besoins futurs des industriels, avec l’hypothèse d’un maintien de l’adduction actuelle. Ces évolutions visent à optimiser l’infrastructure existante en agissant sur les points singuliers qui en limitent la capacité de transit. Il en ressort, sur le territoire métropolitain, la nécessité de réaliser plusieurs travaux permettant d’accroître l’alimentation en eau à destination de la communauté de communes et ainsi d’atteindre le volume maximum pouvant être fourni depuis les ressources et infrastructures de la Métropole, à savoir 29 000 m3/j, soit 1 200 m3/h maximum. Le conseil communautaire a donc acté la signature d’une convention de partenariat fixant à 1 150 000 € HT le montant des travaux à réaliser sur le territoire métropolitain et la répartition du financement entre les deux collectivités. Convention également soumise à délibération et adoptée à l’unanimité en conseil métropolitain qui s’est tenu le même jour. Pour les présidents Baile et Ferrari, il s’agit là « d’une belle illustration de ce qu’est et de ce que doit être la coopération interterritoriale ».

 

2- Développer l’Éducation Artistique et Culturelle sur le territoire

« L’éducation artistique et culturelle contribue à l'épanouissement des aptitudes individuelles et à l'égalité d'accès à la culture pour les jeunes, c’est pourquoi nous souhaitons engager en 2022 une démarche transversale de coopération des structures culturelles, éducatives, sportives et sociales du territoire du Grésivaudan ; dans l’objectif de formaliser un Plan Local d’Éducation Artistique et Culturelle », indique Annick Guichard, vice-présidente en charge de la culture, des patrimoines matériels et immatériels. Ce Plan sera construit sur les trois piliers de l’éducation artistique et culturelle : voir, pratiquer, comprendre et répondra à 3 enjeux : un enjeu d’éducation pour tous les enfants, un enjeu d’égalité d’accès à la culture et un enjeu de structuration des offres actuelles en logique de parcours. Ce Plan Local d’Éducation Artistique et Culturelle s’inscrit plus globalement dans la politique d’Éducation Artistique et Culturelle (EAC), axe prioritaire des politiques interministérielles du ministère de la culture et du ministère de l’Éducation nationale. L’objectif est que 100% des jeunes bénéficient d’actions artistiques et culturelles que ce soit dans le temps scolaire ou en dehors. En 2018, l’État, la Direction Régionale des Affaires Culturelles, l’Éducation nationale, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère et la Caisse d’Allocations Familiales ont renouvelé la convention de partenariat pour une politique de l’éducation artistique et culturelle concertée en Isère.

 

3- Un Espace pour le maintien des services publics de proximité. 

Dans l'objectif de maintenir les services publics au cœur des territoires et d'apporter un soutien de proximité aux usagers dans les démarches administratives, le Gouvernement a initié la mise en place d'un réseau France Services. Une réflexion sur la création de structures France Services sur Le Grésivaudan est en cours depuis quelques années et le premier projet découlant de ce dispositif sera la création d'un Espace France Services sur la commune du Plateau des Petites Roches qui remplacera la Maison de Service Au Public qui abrite aujourd’hui le bureau de Poste. Cet Espace France Services sera Installé au 4835, route des Trois Villages à Saint-Hilaire. Côté financement, Le Grésivaudan prendra en charge une partie de la rénovation des futurs locaux (250 000 euros dont une partie sera subventionnée par l’État ; La Poste quant à elle se chargera d’une part des investissements (mobilier, signalétique,…). « Pour Le Grésivaudan, le maintien des services publics de proximité, au cœur des villes et des villages du territoire est une priorité ;  gage d’un dynamisme local, leur présence joue un rôle majeur en termes d’attractivité » complète Patrick Beau, vice-président en charge des solidarités intercommunales et des partenariats institutionnels.   

 

4-  Au plus proche des familles : ouverture d’un accueil supplémentaire en Lieu d’Accueil Enfants Parents

La communauté de communes gère 4 Lieux d’Accueils Enfants Parents (LAEP) sur le territoire :

  • « L’envol » ouvert à Saint Ismier, à Crolles et au Plateau des Petites Roches.
  •  « Le cerf-volant » à Pontcharra.
  • « Le Tacot » à Allevard et Crêts en Belledonne.
  •  « Le Tipi » à Villard Bonnot (Brignoud).

Ouvert en 2017, le LAEP « Le Tipi » a toujours connu une forte fréquentation et les familles sont demandeuses de créneaux d’ouverture supplémentaires. Actuellement ouvert le vendredi matin sur Brignoud, le conseil communautaire a acté l’ouverture à compter du 1er janvier 2022, d’un deuxième accueil le lundi matin sur Tencin aux horaires identiques à Brignoud (8h45-11h45), uniquement en période scolaire et sur le mois de juillet. « Le Tipi » utilisera les locaux du Relais Assistants Maternels situés au pôle enfance intercommunal à Tencin. Les deux équipements mutualiseront ainsi le mobilier et le matériel, ce qui permettra de rationaliser les coûts.  

 

Consultez les ordres du jour et les délibérations

Revoir le replay du conseil communautaire du 22 octobre 2021

Le prochain conseil communautaire aura lieu 29 novembre en direct ou en replay sur Facebook et YouTube.

D’autres actus

Retour en haut