Vers une nouvelle gestion des collectes
   

Vers une nouvelle organisation de la gestion des collectes

En mars 2017, les élus communautaires ont adopté une nouvelle organisation de la gestion des déchets pour les 27 communes gérées en direct par Le Grésivaudan afin d'harmoniser les consignes de tri et d'optimiser la collecte.

Les objectifs de cette nouvelle organisation sont entre autres : l'équilibrage des tournées, la maîtrise des coûts et la garantie de meilleures conditions de sécurité pour le personnel.

Voir l'image en grand

Depuis le 1er janvier 2018, les consignes de tri sont harmonisées sur les communes en gestion directe [exceptées pour les communes de Bivers, Montbonnot-Saint-Martin et Saint-Ismier] : les cartons et papiers sont séparés du reste des emballages (plastique, métal et briques alimentaires).

Les communes en point de collecte de proximité

Sur les 12 communes concernées par la nouvelle organisation depuis le 1er janvier 2018 (en vert foncé sur la carte), la collecte des déchets ménagers (ordures ménagères et recyclables) en porte à porte est remplacée par une collecte en points de proximité.

La collecte en porte à porte a donc disparu sur ces communes au profit de conteneurs modernes. Le nouveau système permet de réduire les nuisances (odeurs, bruit et débordements) grâce à une combinaison d'astuces techniques : cuve insonorisée et récupérateurs évitant les écoulements. Au quotidien les conteneurs proposés se révélent plus pratiques du fait de leurs ouvertures larges et adaptées à chaque type de déchet. Leur concept innovant facilite l’entretien ainsi que le nettoyage.

Autres points positifs : finis les reports de collecte en raison des jours fériés et des intempéries, ces conteneurs étant accessibles à tout moment pour les habitants. Enfin, cette nouvelle organisation constitue un plus pour l’environnement, car elle permet de limiter les kilomètres parcourus par les camions de collecte.

Collecte en porte-à-porte VS collecte en points de proximité : le match !

La collecte en points de proximité s'élargit en 2019, 5 communes rejoignent le dispositif déjà en place sur 13 communes de montagne. L'occasion de comparer les 2 modes de gestion : le porte-à-porte et les points de proximité. D'après vous, qui remporte le match ?


Télécharger la version papier de cette infographie

Retour en haut