X
X
Actualités

Sur la même longueur d'onde !

Date de publication : Mardi 27 juin 2017

Sur la même longueur d'onde !
Sécurité

Le dispositif d'interopérabilité des radiocommunications entre les 14 polices municipales situées dans le Grésivaudan et la Gendarmerie nationale est entrée dans sa phase opérationnelle. Après la signature des conventions le 30 janvier, sous la houlette du Grésivaudan, le Groupement de gendarmerie de Grenoble a organisé le lundi 26 juin une formation à destination des policiers municipaux  à la Caserne Offner à Grenoble. 

Au programme : 

- Introduction par le chef d'escadron William Mialon, Commandant de la compagnie de gendarmerie de Meylan.

- Visite et présentation du centre opérationnel 

- Formation radiocommunication  avec la présentation des matériels reçus, leur mode d'emploi et des ateliers pratiques.

Ce dispositif d'interopérabilité radio entre les services de gendarmerie et les polices municipales est une première en France à l'échelle d'un territoire intercommunal aussi étendu que le Grésivaudan. Les échanges sur le terrain et en temps réel se font via une connexion sécurisée sur le réseau RUBIS. L'objectif est de fluidifier la circulation de l'information entre les forces de l'ordre, de signaler un danger immédiat ou de lancer une alerte pour recherche de malfaiteurs. La réactivité et la coordination des actions seront ainsi renforcées. 

14 polices municipales du Grésivaudan ont accepté d'être dotées de ces moyens radio : Allevard, Bernin, Biviers, Crêts en Belledonne, Crolles, Froges, Le Cheylas, Le Versoud, Montbonnot, Pontcharra, Saint-Ismier, Saint-Martin d'Uriage, Saint-Nazaire les Eymes et Villard-Bonnot. La dotation du matériel aux policiers municipaux et l'installation dans les véhicules est en cours. le dispositif sera opérationnel dans les tous prochains jours.  

Ce dispositif est porté par la communauté de communes Le Grésivaudan et son Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD). La signature des conventions avec les communes, la Gendarmerie nationale et la préfecture de l'Isère avait d'ailleurs été organisée le 30 janvier dernier au siège de la collectivité à Crolles. 

Coût de l'opération : 87 000 € financés par Le Grésivaudan + 5 500 € de l'État dans le cadre du FIPD (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance). 

Retour en haut