X
X
Actualités

Ensemble, réduisons les pics de pollution

Date de publication : Jeudi 20 octobre 2016

Ensemble, réduisons les pics de pollution
Transport

Voir l'image en grand

La qualité de l'air est aujourd'hui un enjeu sanitaire majeur dans notre pays. La pollution atmosphérique est responsable de 42 000 décès prématurés en France dont 114 rien que dans la métropole grenobloise (soit 7% des décès). Face à ce constat alarmant, les pouvoirs publics se mobilisent : dans le cadre des certificats qualité de l'air lancés le 1er juillet 2016 par le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, la préfécture de l'Isère, Grenoble-Alpes métropole, la ville de Grenoble, le Pays voironnais et Le Grésivaudan ont signé le 19 octobre un protocole d'accord. Objectif: restreindre la circulation des véhicules les plus polluants en cas de dégradation durable de la qualité de l'air. Le dispositif démarrera le 1er novembre prochain. 


Ce dispositif s'appuie donc sur les certificats qualité de l'air. Il s'agit d'un système de "macarons" de couleur. Pour obtenir le certificat de votre véhicule, rendez-vous sur la plateforme www.certificat-air.gouv.fr. Le macaron, qui vous coutera 4,18 euros, vous sera envoyé par voie postale. 

   

Voir l'image en grandEn période de pic de pollution, des limitations de vitesse seront enclenchées les 4 premiers jours. Le 5e jour certians véhicules (8% des véhicules immatriculés) ne seront plus autorisés à circuler dans l'agglomératon grenobloise ainsi que sur les axes autoroutiers à partir des péages A48 Voreppe et A41 Crolles. En parallèle, des tarifs avantageux seront proposés pour inciter les automobilistes à prendre les transports en commun.

A partir du 7e jour, le dispositif sera renforcé et concernera davantage de véhicules (26%) mais en contrepartie, les transports en commun seront gratuits sur les réseaux Tag, TouGo, Pays Voironnais et Métrovélo.

 

Avec ces limitations de circulation, les différents partenaires comptent diminuer de 8% les émissions de particules fines liées au trafic routier les 5e et 6e jours et de 37% les jours suivants. 

Ce dispositif sera donc lancé le 1er novembre 2016 et pourra faire l'objet d'une verbalisation en période de pic de pollution à partir du 1er janvier 2017. 

Notez que les alertes de pollution seront relayées par les médias locaux et sur les panneaux à messages variables implantés sur les voies rapides urbaines et autoroutes. Vous pouvez aussi recevoir ces alertes sur votre téléphone portable et consulter toutes les informations disponibles sur les aires de stationnement et de covoiturage en cliquant ici.

Pensez au covoiturage pour des déplacements plus économiques et écologiques ! Rendez-vous sur www.covoitoura.eu

Retour en haut