Plan territorial de santé
 

Plan territorial de santé

Si les indicateurs de santé sont globalement favorables sur le territoire, le Grésivaudan est cependant marqué par des disparités notables (répartition inégale de l’offre de soins et de prévention, difficulté d’accès aux soins). Afin d’identifier précisément ces disparités et d’orienter les propositions d’actions, un diagnostic quantitatif et qualitatif a été commandé auprès de l’Observatoire Régional de la Santé.

Objectifs du plan territorial de santé

Réduire les inégalités sociales et territoriales, mais également reconstruire des parcours de santé plus cohérents à l'échelle locale, tout en permettant à chaque acteur volontaire d'influencer favorablement l'état de santé de la population. Concrètement, il pourra s'agir de mettre en lumière des initiatives déjà existantes qui concourent à la bonne santé des habitants mais aussi de créer de nouvelles actions efficientes là où il existe un besoin non couvert.

Tout au long de la démarche, Le Grésivaudan peut compter sur le soutien de l'Instance Régionale d'Éducation et de Promotion à la Santé de l'Isère qui a déjà accompagné de nombreuses collectivités dans des démarches similaires. Composé d'institutionnels (Département de l'Isère, Éducation Nationale, Caisse Primaire d'Assurance Maladie, CHU Grenoble-Alpes, Centre Hospitalier Alpes- Isère...), le Comité de Pilotage s'est réuni pour la première fois le 16 décembre 2021, l'occasion pour l'Observatoire Régional de la Santé de présenter le premier diagnostic quantitatif et de définir collectivement les différents axes du Plan Territorial de Santé qui orienteront l'ensemble des actions.

Phase de diagnostic

Les premiers résultats montrent un bon état de santé général sur le Grésivaudan, avec de meilleurs suivis, diagnostics et une meilleure prévention qu’en Isère et en région Auvergne-Rhône- Alpes.

Plusieurs points d’attention ont toutefois été relevés :

  • Le premier concerne l’âge de certains professionnels de santé et leur remplacement.
  • Le second est lié au secteur nord du Grésivaudan qui concentre plusieurs indicateurs moins bons que sur les autres zones du territoire.
  • La population du Grésivaudan est vieillissante, ce qui implique des besoins particuliers en termes d’offre de soins.
  • Enfin, des points sont à affiner, notamment pour les jeunes chez qui on note une accidentologie plus importante, et chez les plus de 65 ans qui semblent plus exposés aux traumatismes et aux maladies ostéo-articulaires par rapport aux territoires de comparaison.

La partie qualitative de l’étude se déroulera jusqu’au mois de juin 2022 et impliquera des entretiens collectifs avec des acteurs du territoire (professionnels ou bénévoles évoluant dans un domaine en lien avec la santé, habitants…).

La phase de diagnostic sera finalisée au début d’été 2022 et les actions du Plan Territorial de Santé devraient être présentées à la fin de l’année. Ce sera l’occasion pour Le Grésivaudan et les communes impliquées dans la démarche de signer le plan qui impulsera la dynamique santé du territoire sur les 4 à 5 prochaines années.

Les axes du Plan Territorial de Santé

  • Accès aux soins
  • Autonomie : personnes âgées et personnes porteuses de handicap
  • Santé mentale
  • Éducation et promotion à la santé du public jeune
  • Santé environnement / cadre de vie (logement, mobilité…)
Retour en haut