Mise à disposition d'un broyeur thermique
 

Mise à disposition d'un broyeur thermique

Le Grésivaudan met à disposition des broyeurs thermiques semi-professionnels dans les communes volontaires afin de les proposer à ses usagers. Selon la formule choisie par la commune, les habitants peuvent soit emprunter le broyeur pour l’utiliser chez eux, soit amener leurs branchages sur un site prévu par la commune qui réalisera le broyage (les usagers repartiront avec le broyat obtenu).

 

Les communes disposent du broyeur sur des périodes définies et gèrent en direct le système de réservation. Toutes les démarches seront à réaliser auprès d’elles : réservation, contrat de mise à disposition, retrait du matériel.

Modèle du broyeur mis à disposition

Voir l'image en grandIl s'agit d'un BUGNOT BV N45 à essence Sans Plomb 95 sans additif, capable de broyer des branches de 1 cm minimum de diamètre, jusqu'à 10 cm maximum.

  • Poids : 530 kg
  • Puissance : 25 CV
  • Système de coupe : 24 fléaux
  • Rendement à l'heure : 5 m³ de broyat pour 20 m³ de branches
  • Réservoir de 33 litres
  • Télécharger le mode d'emploi

Conditions requises pour bénéficier du service

1) Habiter une commune participant au service

Si vous habitez l'une des communes suivantes, n'hésitez pas à contacter la mairie :

  • Chamrousse
  • Froges
  • La Combe-de-Lancey
  • La Pierre
  • Laval-en-Belledonne
  • Le Champ-près-Froges
  • Le Plateau des Petites Roches
  • Sainte-Marie-d’Alloix
  • Saint-Jean-le-Vieux
  • Revel
  • Villard-Bonnot
  • Le Versoud

2) Disposer d'une boule d'attelage sur votre véhicule et vérifier que votre voiture peut transporter le broyeur

Le broyeur ne se transporte qu'à l'aide d'une boule d'attelage, il n'est pas possible de le déplacer autrement.
Sur la carte grise, le véhicule doit respecter les conditions suivantes pour pouvoir tracter le broyeur :
G.1 ≥ 1060 et 530
F.2 ≤ F.3
(530 correspond au poids du broyeur et 1060 au double de son poids)

3) Fournir des pièces justificatives

Afin de bénéficier du broyeur, renseignez-vous sur les documents nécessaires afin de valider la réservation du matériel. Vous devrez transmettre obligatoirement :

  • Une copie de votre assurance du véhicule et de votre carte grise du véhicule tracteur
  • Une copie de votre assurance de responsabilité civile
  • Un chèque de caution de 1900€

Vous devez également lire et signer la convention de prêt de broyeur.

Si vous avez utilisé ce service, n'hésitez pas à remplir cette enquête de satisfaction, cela ne vous prendra que quelques minutes.

4) Avoir des équipements de protection individuelle et respecter les consignes de sécurité

Il est obligatoire de porter des lunettes, des gants ainsi que des protections auditives (non fournis avec le matériel). Nous recommandons également de porter des chaussures fermées et une tenue vestimentaire couvrante et près du corps. Une démonstration du broyeur vous sera faite avant son emprunt avec une présentation des consignes de sécurité indispensables. Vous serez tenu de l'utiliser selon les préconisations définies.

 5) Prévoir un bidon à essence SP 95

Le broyeur doit être restitué avec le plein du réservoir effectué. Dans le cas contraire vous serez facturé de 100€. De ce fait, pensez à préparer votre bidon à essence pour que cela soit plus rapide. Le broyeur possède un réservoir de 33L, une consommation de 6L/H et un rendement de 5m3/H (il a une autonomie de 5-6 heures à plein régime). Pour vous donner un ordre d'idée, afin de broyer un tas de branchage de 1m3 vous aurez besoin d'une quinzaine de minute. Le E10 est accepté mais ne pas mettre d'éthanol.

6) Disposer d'une surface plane sur votre terrain accessible avec votre véhicule

En effet, pour fonctionner le broyeur doit être sur une surface plane sinon le broyeur se met en sécurité. Le broyeur avec la remorque pesant 530kg, il est impossible de le déplacer à la main sur un terrain en pente ou trop meuble.

 7) Pouvoir stocker le matériel dans un lieu sûr et utiliser l'antivol de la remorque

Pendant toute la période de l'emprunt, vous êtes responsable du matériel : stockez-le avec précautions et utilisez l'antivol fourni.

Conseils pour bien préparer son chantier

Avant de procéder au broyage de vos végétaux, voici quelques préconisations pour préparer au mieux votre chantier.

  • Taillez vos végétaux peu de temps avant la réservation
    Fraîchement taillé, le bois se broie plus facilement. L'Office français de la biodiversité et la Ligue pour la Protection des Oiseaux recommandent de ne pas tailler les haies ni d'élaguer les arbres du 15 mars au 31 juillet. Si vous souhaitez les tailler pendant cette période, merci de faire attention aux nids des oiseaux !
  • Procédez au tri de ses végétaux :
    Retirez les éléments indésirables comme le plastique, les cailloux, les bouts de métal, les souches...
    Attention : lorsque les branches sont traînées au sol pour les déplacer, elles emmènent des cailloux très néfastes pour le broyeur !
    Broyez sur place à la tondeuse les feuillages et les branchages dont le diamètre est inférieur à 1 cm pour les utiliser directement dans le jardin.
    Disposez les branches dans le même sens pour faciliter leur manipulation et gagner du temps.
    Coupez les fourches de branches à leur base lorsqu'elles sont trop importantes.
    Ne broyez pas de renouée du Japon (pour éviter sa prolifération il faut la mettre en sac fermé dans la poubelle d'ordures ménagères).
  • Délimitez une zone de chantier sécurisée :
    Une zone de 10 mètres de rayon autour du broyeur est nécessaire pour travailler en sécurité.
    Lorsque le broyeur est en fonction, la zone de déjection est interdite à toute personne (voir le schéma sur « Notice d'utilisation »).
  • Estimez le volume à broyer :
    Pour les statistiques d'utilisation du service, il vous sera demandé lors de l'état des lieux initial.
    Vous pouvez estimer le volume à broyer en mesurant en mètre votre tas en hauteur, en largeur et en longueur, les multiplier et avoir votre volume à broyer en m³.


Vous pouvez maintenant profiter sereinement du service du broyeur et valoriser vertueusement vos tailles de végétaux !

Réutilisez votre broyat !

Vous venez d'emprunter un broyeur à votre commune afin de broyer vos branchages et autres déchets verts du jardin. Maintenant que vous avez réduit le volume de ces déchets, savez-vous quoi faire de votre broyat ? Le broyat est une réelle ressource pour votre jardin ! A utiliser pour le paillage, l'ornement et le compostage, cela permet un retour naturel de la matière organique dans votre sol tout en le protégeant et en le nourrissant.

  • Le principe du paillage :
    Le paillage est une technique simple, qui consiste à disposer une couche de matériaux organiques aux pieds des plantes et arbustes afin de les protéger et d'améliorer leur croissance. Il permet de stimuler la vie microbienne du sol : ce dernier va s'enrichir et avoir une belle structure. Il réduit également la pousse des mauvaises herbes, l'utilisation de produits chimiques et les besoins en eau des végétaux.
    Tout savoir sur le paillage
  • Le compostage :
    Pour être mené à bien, le procédé de compostage nécessite l'apport de matière « sèche ». Le broyat obtenu remplit cette mission : il va structurer votre compost et permettre son aération. Il limite ainsi les odeurs et les moucherons. Répandez 1/3 de broyat sur les 2/3 de déchets de cuisine étalés sur le tas.
    Selon la quantité de broyat récolté, vous pouvez le faire sécher pour une utilisation prolongée.
    Pour le côté pratique, veillez à installer votre stock de matière « sèche » à proximité de votre composteur pour en avoir à disposition : votre broyat ne sera pas à intégrer d'un seul coup mais de manière progressive lorsque vous ajoutez des déchets alimentaires à votre compost.
    Tout savoir sur le compostage
  • Les aménagements au jardin et la décoration :
    Vous pouvez réaliser des allées de broyat, apporter des touches de couleurs dans vos massifs.

Vous pouvez également pailler vos plantes d'intérieur !

Découvrez d'autres conseils pour gérer vos jardins :

Retour en haut