Paillez

J’utilise mon broyat au jardin : les mille et une vertus du paillage

Voir l'image en grandLe paillage est une technique simple, qui consiste à disposer une couche de matériaux organiques aux pieds des plantes et arbustes afin de les protéger et d'améliorer leur croissance. Il permet de stimuler la vie microbienne du sol : ce dernier va s'enrichir et avoir une belle structure. Il réduit également la pousse des mauvaises herbes, l'utilisation de produits chimiques et les besoins en eau des végétaux.

Les principes du paillage

  • Choisir la bonne période pour agir :
    - Commencez à pailler au printemps lorsque le sol est réchauffé (ne pas pailler un sol gelé ou très humide) et attendez également une dizaine de jours après la plantation de jeunes plants.
    - Renouvellez votre paillage en été si nécessaire puis en automne, sur sol encore chaud, pour affronter l'hiver.
  • Préparer le sol avant la mise en place du paillis :
    - Désherbez toutes les plantes indésirables de la zone à recouvrir
    - Décompactez le sol en bêchant un peu pour aérer et en profiter pour l'enrichir avec du compost
  • Déposer la paillis en couche régulière dont l'épaisseur est définie en fonction du type de plantes et du type de paillis :
    - 2 à 5 cm de paillis frais (tonte, bois vert) pour des plantes à cycles courts (annuelles, cultures courtes du potager...)
    - 5 à 15 cm de paillis sec (feuilles mortes, bois séché) pour des plantes à cycles plus longs ou pérennes (arbustes, cultures longues du potager...)
  • Ne pas recouvrir le collet des végétaux (partie entre le système racinaire et la tige)
  • Arrosez une fois l'opération finie.

Astuces

  • Si le paillis provient de végétaux malades, disposez le aux pieds de plantes d'une famille différente sans craindre une propagation.
  • Vous pouvez utiliser du broyat de résineux sans redouter une acidification sol si vous procédez à une rotation avec du paillis au bout de quelques années.

 

Retour en haut