Flash info

À compter de mercredi 21 juillet, le Pass sanitaire est nécessaire dans certains équipements. Découvrez les conditions d'accès et les structures concernées.

Annick Guichard

Annick Guichard

Fonctions

Vice-Présidente

9ème Vice-Présidente en charge de la culture, des patrimoines matériels et immatériels

Commission(s) communautaire(s) : Finances, Culture et patrimoine

Commune : La Terrasse

Mandat municipal : Maire

Age : 66 ans

Biographie

Conseiller communautaire suppléant : Gilbert Zanchin

 

Représentation dans les instances extérieures :

  • EP SCoT : suppléante
  • Syndicat mixte d'actions gérontologiques (SYMAGE) : suppléante
  • Mission locale Grésivaudan Alpes Métropole

Bio express
Annick Guichard est une enfant du pays. Elle a grandi à La Terrasse et son enfance, elle l’a partagé avec la mairie car son père a été le maire de la commune de 1965 à 1981.  Mais pas de quoi y voir un signe. Son truc à elle c’est le tourisme et les voyages et elle en fera son métier. En 1985, elle met le cap sur Lyon et prend la direction d’une agence de voyage. Les périples aux quatre coins du monde vont s’enchainer. Puis elle termine sa carrière à Paris, à la tête d’un Tour Operator spécialisé dans les voyages individuels sur mesure et dans les voyages incentive. En 2015, il est l’heure de poser ses valises et la voilà de retour à la « maison ».

Parcours municipal
La curiosité fait partie de son ADN. Elle assiste un jour à une réunion du conseil municipal et c’est comme ça que l’idée de s’engager pour sa commune va faire son chemin. En 2017, elle est élue adjointe lors des élections anticipées. Une première plongée dans le monde de la politique qui ne va pas la satisfaire pleinement. Mais ce n’est que partie remise, le contexte local, propice au changement la pousse à s’impliquer davantage. Tête de liste aux élections de 2020, elle est désormais maire de sa commune avec pour crédo l’apaisement, l’unité et la transparence.  

Engagement pour le territoire
Henri Baile lui propose la vice-présidence en charge de la culture, des patrimoines matériels et immatériels. Si de par sa carrière professionnelle ce n’est pas forcément là où on l’attendait, Annick Guichard relève le défi et prend cette nouvelle mission à bras le corps. La culture, elle l’a abordée à travers l’ensemble de ses voyages, toujours en quête du site, de l’activité hors des sentiers battus mais qui sauront faire la différence. C’est dans cet esprit d’ouverture et de curiosité du monde qui l’entoure qu’elle œuvre au quotidien. Les chantiers ne manquent pas ! Le futur musée d’Allevard qui participera grandement à l’attractivité culturelle du territoire, renforcer le réseau de lecture publique,… « Il est essentiel de développer les activités de médiation afin de donner le gout de la lecture et de la culture à des publics qui jusque-là en sont éloignés ». Ses fonctions la conduisent à parcourir le territoire, elle qui a parcouru le monde s’émerveille des richesses culturelles et patrimoniales dont regorge le Grésivaudan. « J’ai découvert le Musée des forges et des moulins à Pinsot sur la commune du Haut-Breda, qui a une véritable âme. Nous disposons d’équipements d’envergure comme l’espace Aragon dont la programmation de qualité participe au rayonnement de la culture sur notre territoire et au-delà. Par nos actions j’ai à cœur de mettre en avant le travail d’artistes locaux comme nous l’avons fait avec l’installation de la sculpture de Charles Payan sur le parvis de l’espace Aragon. » Le contexte sanitaire de ce début de mandat impacte directement le monde de la culture. Annick Guichard se veut à l’écoute et entend maintenir un dialogue permanent avec les artistes et les compagnies du territoire pour les aider à traverser cette crise et que le Grésivaudan puisse continuer à briller par sa diversité artistique et culturelle.


Annick Guichard a deux garçons et elle est depuis mars grand-mère pour la première fois. Elle aime la marche, la lecture et les voyages bien sûr. Loin d’être rassasiée, elle espère pouvoir bientôt remonter dans un avion et partir saluer celles et ceux qui sont devenu(e)s au grès de ses pérégrinations des ami(e)s !

Retour en haut