Flash info

Infos COVID-19

Dans la lutte contre la covid-19, et face à la deuxième vague de l'épidémie, le Président de la République a annoncé un confinement national du jeudi 29 octobre minuit jusqu'au 1er décembre, à minima. + d'infos ici

 

Roger Cohard

Roger Cohard

Fonctions

Vice-Président

6ème Vice-Président en charge de l'emploi, de l'insertion, de la prévention et de la santé

Commission(s) communautaire(s) : Insertion, emploi et prévention jeunesse

Commune : Le Cheylas

Mandat municipal : Maire

Age : 61 ans

Biographie

Représentation dans les instances extérieures :

  • Syndicat mixte d'actions gérontologiques (SYMAGE) : titulaire
  • Agence Départementale pour l'Information et le Logement (ADIL) : suppléant
  • AGATHE centre de planification Pontcharra
  • Mission locale Saint-Martin-d'Hères
  • Mission locale Grésivaudan Alpes Métropole
  • SOLIHA - Solidaires pour l'Habitat : suppléant
  • Résidence pour jeunes travailleurs de Crolles
  • Union départementale des CCAS (UDCCAS) - commission Solidarité et développement local

Conseillère communautaire suppléante : Amina Ghafir

Bio express

Originaire de Crêts en Belledonne (Morêtel-de-Mailles), ce chaudronnier de métier ne sera pas parti très loin pour exercer son art. En effet, après ses études, il s’installe au Cheylas et travaille chez ASCOMETAL en tant que technicien de maintenance. Il y fera carrière et sera également secrétaire du Comité d’Entreprise. Éprisde justice sociale, il prend des responsabilités syndicales au sein de l’entreprise qui fermera malheureusement ses portes en 1995, fermeture qui marquera l’histoire industrielle du territoire. Cela sonnera également pour lui l’heure de la retraite.

Parcours municipal

Obstinément, au service des autres, c’est naturellement qu’il s’engage au service de sa commune dès 1995. D’abord conseiller municipal il devient adjoint aux affaires scolaires au bout de 3 ans. En 2001, il est élu adjoint à l’enfance et à la jeunesse, à l’environnement et au cadre de vie. Il va travailler sur la création de l’Espace Naturel Sensible du Cheylas et participer activement à la mise en place d’un projet de coopération décentralisée avec des communes du Mali. En 2008, le maire sortant ne se représente pas. Dans la continuité et fort de ses deux mandats d’adjoint, Roger Cohard est élu maire. Poste qu’il occupe encore à ce jour après avoir été réélu en 2014 et 2020.  

Engagement pour le territoire

Il fait partie de ceux qui ont participé à la création et à la construction de la communauté de communes telle que nous la connaissons aujourd’hui.  En 2009, le président François Brottes lui délègue la  vice-présidence associée aux comités consultatifs locaux. En 2014, c’est au tour du président Francis Gimbert de lui confier la vice-présidence en charge de l’emploi et de l’insertion. Egalement président de la Mission locale, il va travailler sur la pérennisation des chantiers d’insertion au service des communes. Sous sa vice-présidence, Le Grésivaudan va entrer dans le dispositif du PLIE (Plan Local Insertion Emploi) et ainsi travailler main dans la main avec les territoires voisins et les différents partenaires institutionnels afin de mettre en place une action cohérente et efficace en termes d’emploi et d’insertion. Très attentif à la formation des personnes éloignées de l’emploi, il a amorcé lors du précédent mandat,  un projet de construction d’un lieu qui rassemblerait l’ensemble des dispositifs de formation portés par l’intercommunalité ainsi que la Mission Locale. L’idée est d’intégrer cette réalisation sur le site de la MFR (Maison Familiale Rurale) et ainsi proposer un vrai pôle formation sur Crolles et le Grésivaudan. « Ce sont des thématiques très techniques et j’ai beaucoup appris. Il y a énormément de dispositifs liés à l’emploi et à l’insertion. L’enjeu est de savoir les articuler et les actionner ».  Sur le mandat 2020/2026, il aimerait pouvoir développer des liens plus étroits avec les entreprises. L’idée est de tisser des relations de confiance et de mettre en place des partenariats gagnants-gagnants en termes de formation et d’apprentissage. Nouveauté du mandat 2020-2026, sa délégation comprend également la prévention et la santé. En la matière, il est important de raisonner complémentarité. « L’objectif est d’élaborer un contrat territorial de santé afin de répondre aux besoins des populations et prenant en compte nos particularités géographiques et sociales. Un gros travail de diagnostic doit être réalisé. C’est un vrai sujet transversal sur lequel je travaillerai avec Françoise Midali, vice-présidente en charge de la solidarité et du lien social ».



Sa passion : la moto. Avec son épouse ils partent en vacances en deux roues : Croatie, Irlande, Portugal, Pays Bas,… Ce n’est pas la vitesse qui lui plait mais ce sentiment de liberté et la possibilité de pouvoir s’arrêter facilement en bord de route et admirer les paysages.Le ski et la randonnée font partie de ses gênes. L’enfant du pays connaît les moindres recoins du territoire qu’il a à cœur de faire découvrir à ses deux petits-enfants, toujours partants pour passer du temps avec leur grand-père. 

 



Retour en haut