Flash info

Infos COVID-19

Dans la lutte contre la covid-19, et face à la deuxième vague de l'épidémie, le Président de la République a annoncé un confinement national du jeudi 29 octobre minuit jusqu'au 1er décembre, à minima. + d'infos ici

 

Claude Benoit

Claude Benoit

Fonctions

Vice-Président

2ème Vice-Président en charge des ressources humaines et des finances

Commission(s) communautaire(s) : Commission d'Appel d'Offres, Finances

Commune : Saint-Nazaire-les-Eymes

Mandat municipal : Adjoint en charge de l'économie, des finances, des ressources humaines

Age : 72 ans

Biographie

Représentation dans les instances extérieures :

  • Groupement de commandes pour la réalisation d'une usine d'incinération et de valorisation énergétique des déchets (site Athanor) :
    Comité de pilotage : Suppléant
    Commission d'appel d'offres du groupement : Titulaire
  • Groupement de commandes pour la réalisation d'un centre de tri des déchets (site Athanor) :
    Comité de pilotage : Suppléant
    Commission d'appel d'offres du groupement : Titulaire
  • SPL Isère Aménagement - Commission d'appel d'offres pour la concession d'aménagement de la zone d'activités intercommunale Secrétan à Montbonnot-Saint-Martin : titulaire

Bio express

Claude Benoit est né à Lyon mais a grandi en Italie, à Milan. De son enfance et son adolescence passées de l’autre côté des Alpes, il garde ce caractère joyeux et volubile. Il passe son bac à Rome puis met le cap sur Grenoble où il étudie l’économie et la gestion à l’Université Pierre Mendés France. Cette université, il ne la quittera plus car c’est là que se déroule l’ensemble de sa carrière professionnelle. Professeur de gestion, il va ensuite prendre des responsabilités : Direction du Département GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) puis de l’ensemble de l’IUT2, directeur adjoint de l’IUP commerce et vente puis vice-président de l’Université en charge des Finances et du Patrimoine. Son objectif : apporter sa pierre à l’édifice du service public de l’enseignement et faire en sorte qu’il soit plus performant. Sa devise : « l’harmonie est l’unité des différences », qu’il met en pratique au quotidien. Curieux et ouvert aux autres, il est convaincu que les échanges à l’étranger sont de véritables atouts pour les étudiants.  Il crée l’institut Confucius à Grenoble et s’occupe des relations internationales. Il travaille également à mettre en relation et à rapprocher les étudiants et le monde de l’entreprise. Si ces différentes fonctions étaient très prenantes, il a toujours veillé, au moins quelques heures par semaines, à pouvoir continuer d’assurer des cours. Le contact avec les étudiants, les échanges et les discussions étaient de vrais moments de récréation. S’il a beaucoup voyagé, il n’était pas pour autant déconnecté de Saint-Nazaire-les-Eymes où il est installé avec son épouse et où ont  grandi ses deux fils. Il a été trésorier du Comité des Fêtes, « on ne se refait pas » !

Parcours municipal

Déjà approché par le passé pour faire partie d’une liste aux municipales, en 2014 il se décide, encouragé par sa femme qui l’imagine mal rester sans rien faire à la maison. Il est élu 1er adjoint à l’économie, aux finances et aux ressources humaines. En 2015, il prendra officiellement sa retraite et dispose alors du temps nécessaire à consacrer à ce nouveau défi. Il travaille à la création d’une association de commerçants, mène une réflexion sur le commerce de proximité… En 2020, la maire Michèle Flamand repart en campagne, il est également partant mais souhaiterait s’investir encore davantage sur le territoire. Les grands esprits se rencontrent et Henri Baile lui propose la vice-présidence en charge des ressources humaines et des finances.

Engagement pour le territoire

Conseiller communautaire et membre de nombreuses commissions en 2014, en 2020 il franchi un cap avec cette vice-présidence inédite au sein de la communauté de communes. L’objectif : avoir une vraie politique en matière de ressources humaines. « Nous avons un projet politique et nous devons nous donner les moyens pour atteindre les objectifs de ce projet. Il ne faut pas oublier que nous sommes une entreprise de services dans laquelle l’humain est fondamental».  


Son truc à lui : la mer et les sports nautiques: voile, char à voile, plongée sous-marine à laquelle il a initié ses fils. Mais si sa retraite avait été d’huile, il l’aurait occupée en suivant des cours de philosophie. C’est finalement porté par les vagues de la politique et de l’engagement pour les autres qu’il passe ses journées. Il prend le large en lisant et ses choix vont vers des auteurs qui le transportent dans un autre monde. Il est également mélomane et de ce côté-là ses goûts sont pour le moins hétéroclites. Il aime autant écouter Johnny Halliday que se laisser bercer par un opéra.

 

 

 

 

Retour en haut