X
X

Centrales villageoises

Voir l'image en grand

> Vous avez dit "Centrales Villageoises" ?

Issues d'un mouvement né dans les villages qui maillent les parcs naturels régionaux de la région Rhône-Alpes, les centrales villageoises sont des sociétés locales qui ont pour but de développer les énergies renouvelables sur un territoire en associant citoyens, collectivités et entreprises locales. Les Centrales Villageoises portent des valeurs phares : développement local, appropriation citoyenne des enjeux énergétiques, participation aux objectifs des territoires en matière d'énergies renouvelables, prise en compte des enjeux paysagers et exigences de qualité technique.

> Grési21 : centrales villageoises du Grésivaudan

Le projet qui a vu le jour sur les communes de Crolles, Bernin, Saint-Hilaire du Touvet, Saint-Bernard du Touvet et Saint-Pancrasse avec le soutien du Grésivaudan a pour objectif de participer à la transition énergétique en développant la production d'énergie renouvelable locale. Habitants, collectivités et entreprises s’unissent pour installer des panneaux solaires sur les toits de bâtiments privés ou publics et produire ensemble de l’électricité. Chacun participe au capital de la société en cours de création et/ou loue une partie de sa toiture pour ceux qui sont propriétaires.
Un collectif de plus de 170 citoyens s’est constitué depuis 2015
et a travaillé en sous-groupes accompagnés par les spécialistes techniques et financiers de l'AGEDEN (Association pour une GEstion Durable de l'Energie), de Rhône Alpes Energie Environnement et de la communauté de communes. Le Grésivaudan a financé cet accompagnement du projet qui était également soutenu par les 5 communes initiatrices.

> Historique
Voir l'image en grand Les membres fondateurs de Grési21 lors de la création de la société
- Début 2015 : première rencontre avec le mouvement des centrales villageoises, mobilisation d'élus et d'habitants
- Octobre et novembre 2015 :  réunions publiques
- Avril 2016 :  création de la SAS (société par action simplifiée) Grési21 capable de porter les projets citoyens qui naissent sur le territoire pour développer les énergies renouvelables.
- Printemps 2017 : première rencontre citoyenne Grési21
- Eté 2017 : pose des premiers panneaux photovoltaïques et production de l'électricité par la centrale villageoise du Grésivaudan


> Les projets développés par Grési21
- Le premier projet (2015 - 2017) baptisé "IcareSoWatt" concerne les communes de Crolles, Bernin, Saint-Hilaire du Touvet, Saint-Bernard du Touvet et Saint-Pancrasse avec une concrétisation au printemps 2017 avec la pose des premiers panneaux
- Le second projet (fin 2016 - fin 2017) baptisé "Wattaubalcon" porté par les citoyens et des élus de Saint-Jean Le Vieux, Revel, La Combe de Lancet, Saint-Martin d'Uriage et Chamrousse est en cours de finalisation.
- Un troisième projet, baptisé "Bell'Energie" est en cours de développement sur Laval, les Adrets, Saint Mury, Monteymond et Sainte-Agnès.

> Plus d'infos
 - site web : www.centralesvillageoises.fr (onglet le Grésivaudan) 
 - blog : https://gresi21centralesvillageoises.wordpress.com/
 - page Facebook Grési21 :
www.facebook.com/centralesvillageoisesgresivaudan

> Contact
 
gresi21@centralesvillageoises.fr

Pour aller plus loin

Grési21 a bénéficié de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte.
Elle inaugure une nouvelle forme de gouvernance : les collectivités peuvent investir aux cotés des citoyens dans des sociétés de production d'énergies renouvelables.

Grési21 a fait le choix de fonctionner sur le principe "un homme égale une voix" avec trois collèges : particuliers, collectivités, personnes morales.
Les particuliers, avec 70% des droits de vote, sont en mesure de prendre les décisions, mais il y a une minorité de blocage.
Les collectivités ont en effet 25% des droits de vote et de cette façon elles sont garantes des valeurs de la société dans la durée.
Le collège "personnes morales" détient 5% des suffrages. Il est constitué par deux associations, il est ouvert aux entreprises et aux fonds d'investissement.

Retour en haut