X
X
Programme Printemps citoyen 2016

Le programme annuel du Printemps citoyen 2016

Juin : la floraison des projets

Vendredi 24 juin

Soirée ciné J "ECRAN OUVERT"
A partir de 19h à l'Espace Aragon à Villard-Bonnot

Soirée exceptionnelle autour de vos films !

  • Projection des films du jeu écran ouvert : le cinéma Espace Aragon ouvre ses portes aux jeunes réalisateurs amateurs du Grésivaudan !
  • Diffusion des films réalisés dans le cadre des ateliers ciné J et Passeurs d'Images
  • Animation bruitage délirante, pour fabriquer en direct les sons de séquences de films avec un bruiteur professionnel de cinéma.
  • Courts métrages professionnel "Mutations en cours", gores fantastiques et drôles.

Mai, un mois propice à l’éclosion de projets

Mardi 10 mai

"Tous volontaires, tous bénévoles: l'engagement en question" – Journée professionnelle
A partir de 9h au boulodrome à Villard-Bonnot

Sous la forme de table ronde, cette journée permettra d’explorer les problématiques de terrains liées à l’engagement, au bénévolat, au volontariat et de construire des solutions concrètes et adaptées à chacun.

En présence de membres du Service Civique Unicités et de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l’Isère.

Vendredi 20 mai

Grande journée d’échanges à destination des écoliers, collégiens, lycéens, professionnels dans le développement local et bénévoles d’association.
A partir de 9h à l’Espace Aragon à Villard-Bonnot

Divers ateliers ponctueront la journée : un mur d’expression libre, des projections/débats, des balades réflexives, des séances d’écriture et des expositions

Vendredi 20 mai

Rencontre grand public « La citoyenneté dans tous ses états ! »
A partir de 18h à l’Espace Aragon à Villard-Bonnot. Entrée gratuite et ouverte à tous.

Pour porter haut les couleurs et les valeurs de la citoyenneté sur son territoire, Le Grésivaudan organise sa 1ère soirée  Printemps citoyen avec au programme :
18h - Les visiteurs seront accueillis par un buffet convivial.
19h30 - Des personnalités de la sphère publique, invitées en tant que grands témoins, mettront en lumière les principales lignes citoyennes (vivre ensemble, exclusion, espace public, égalité hommes-femmes…). Elles répondront aussi à des propositions faites au cours de la journée lors des divers ateliers.

Les grands témoins présents :

  • Françoise Dumont, présidente de la Ligue des Droits de l'Homme.
  • Stéphane Labranche, enseignant-chercheur en développement durable à PACTE (Laboratoire grenoblois de recherches en sciences sociales).
  • Cécile Bonthonneau, fondatrice de PlusEgales, spécialiste du genre (lutte contre les discrimations hommes-femmes).
  • Marion Zankowitch, membre de l’association Parking Day (réappropriation de l’espace public).
  • Stéphane Gemmani, directeur du Samu Social Isère.
  • Matthieu Warin, créateur des Groupes Locaux d’Orientation de la Programmation (GLOP) de manifestations culturelles.
  • Claske Dijkema, co-directrice de l’association Modus Opérandi.


Nous vous attendons nombreux à cette grande première!

Vendredi 27 mai

Matinée commémorative de la Journée Nationale de la Résistance
A destination des autorités civiles et militaires, des associations et anciens combattants du territoire et des élèves du lycée horticole.
De 8h30 à 13h au lycée horticole de Saint-Ismier

La matinée sera rythmée par des témoignages, des conférences- débats et un dépôt de gerbes.

En présence du directeur du Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère à Grenoble, du président de l’association de Déportés, Internés et Familles de Disparus de l’Isère.

Pour rappel :
Le 27 mai 1943 s’est déroulée la première réunion du Conseil National de la Résistance (CNR) en présence de Jean Moulin qui avait pour objectif de coordonner l’action de la Résistance et d’unifier les divers mouvements de résistance. La Journée Nationale de la Résistance est l’occasion d’une réflexion citoyenne sur les valeurs de la résistance et celles portées par le CNR, comme le courage, la défense de la République, la justice, la solidarité, la tolérance et le respect d’autrui. Cette journée permet de rappeler aux jeunes générations l’engagement des hommes et des femmes qui se sont levés contre l’occupant nazi et le régime collaborationniste de Vichy.

Retour en haut