X
X

Le Grésivaudan, Territoire d'innovation

Le Grésivaudan : carte du territoireVoir l'image en grand Le Grésivaudan : carte du territoireAu cœur du Sillon alpin, le Grésivaudan se déploie entre plaine et montagnes, en amont de l’agglomération grenobloise jusqu’aux portes de la Savoie. Dans un environnement dominé par les massifs de Belledonne et de Chartreuse, ce territoire est constitué de 46 communes et de plus de 100 000 habitants.

 

Creuset d’industries pionnières, le Grésivaudan reste une terre d’innovation accueillant aujourd’hui des activités industrielles de pointe qui en font l’un des pôles d’excellence économique de l’Isère. La qualité de vie et la diversité des activités lui confèrent une forte attractivité renforcée par des opportunités de développement dans de nombreux domaines.

Le Grésivaudan en images

1 / 17

Alliance Crolles 2

Le grand pic de Belledonne

La salles de spectacles l’Espace Aragon

La pépinière d’entreprises Eurekalp à Saint-Vincent-de-Mercuze

La base nautique à La Terrasse

L’agence de mobilité à Crolles

Le musée de la Houille blanche

Le plateau des Petites Roches

Au cœur du Sillon alpin, le Grésivaudan se déploie entre plaine et montagnes

Le Grésivaudan en chiffres

  • 677 km²
  • 46 communes
  • 103 890 habitants au 1er janvier 2017. Cliquez ici pour connaitre le nombre d'habitants commune par commune.
  • 11 400 ha de surfaces agricoles, soit 17 % du territoire
  • 42 000 ha de forêt
  • Point culminant : le Pic de Belledonne à 2977 m
  • 14 communes membres du Parc de Chartreuse : Saint-Bernard-du-Touvet, Chapareillan, La Terrasse, Le Touvet, Saint-Hilaire-du-Touvet, Saint-Pancrasse, Barraux, Bernin, Biviers, Crolles, Saint-Ismier, Saint-Vincent-de-Mercuze, Sainte-Marie-du-Mont, Saint-Nazaire-Les-Eymes.
  • 900 km de sentiers de randonnée.
  • 6 stations de ski : Chamrousse ;  Les sept Laux ; L’espace nordique du Barioz et l’espace alpin du Grand Plan ; Le Collet d’Allevard ;  Saint-Hilaire du Touvet ; le Col de Marcieu.
  • 2 stations thermales : Saint-Martin d’Uriage et Allevard.
Retour en haut